03 mars 2017 PV compte-rendu du Conseil Municipal

Conseil  du 3 mars 2017

1- Le compte administratif 2016 de la commune a été approuvé ainsi que celui du Service de Location Commerciale.

2- Un point a été fait sur l’avancement des travaux réalisés sur la Maison du Pal qui ont pris un mois de retard par rapport au planning initial.

Des avenants aux marchés maçonnerie et charpente sont intervenus pour un montant légèrement inférieur à 7 000 € : suppléments pour la génoise, poutres additionnelles à changer, voliges installées sous la toiture sont à l’origine de ce surcroît de dépenses.

3- Deux petites portions de voirie communale dont le transfert à la Communauté de Communes avait été oublié seront ajoutées à la liste des voies que cette dernière a la charge d’entretenir.

4- Le Conseil a pris connaissance de la mise en place par l’Etat d’une plateforme web permettant aux élus de faire remonter les défaillances en matière de couverture mobile, qu’il s’agisse de téléphonie ou d’accès internet via le mobile. Le questionnaire préparé par l’Agence du Numérique et mis en ligne sur ce site dédié invite les maires à préciser les défaillances de couverture par opérateur. Un petit groupe de conseillers municipaux vont se charger de centraliser les difficultés de manière à remplir ce questionnaire de manière aussi précise que possible.

5- Le conseil a été informé des travaux que la SHEMA, exploitante de notre microcentrale, souhaite réaliser sur la chaussée d’Albas afin de remédier aux désordres constatés. Ils auront pour objet de reboucher les trous apparus dans la structure, de procéder aux rejointoiements de maçonnerie, de remettre en état la chape de béton du seuil de la chaussée et de refaire la passe à poissons.

Ces travaux importants exigeront des préparatifs lourds avec notamment la mise en place de batardeaux permettant la mise au sec des parties de l’ouvrage qui devront subir une intervention.

Ces travaux ne peuvent être réalisés qu’en période de basses eaux. Ils sont prévus de juillet à octobre 2017 et auront pour désagrément de rendre la plage inutilisable cet été.

L’attention du maître d’ouvrage sera spécialement attirée sur la nécessité de rendre la plage dans l’état initial et de veiller à ce que l’écoulement de la rivière au droit de la plage ne soit pas modifié par les travaux réalisés.

7- Lecture a été donnée de la lettre du Président du Conseil Départemental nous annonçant que, suite au transfert au niveau régional de la compétence «Transports scolaires » - transfert résultant de la mise en œuvre de la loi NOTRE d’août 2015 – la Région Occitanie avait décidé de ne plus assurer la présence d’un accompagnateur à l’intérieur des cars scolaires. Elle a pris cette décision après avoir constaté que le département du Lot était le seul département de la région à assumer cette charge. M.Serge Rigal nous informe qu’en conséquence il a été contraint de mettre fin aux contrats de travail conclus avec ces personnels d’accompagnement.