PV Compte-rendu du Conseil municipal du 12 mai 2017

1- Aménagement de la cale et installation d’un ponton

Profitant de l’organisation d’un Master Carpes qui se déroulera sur le Lot, à la fin de l’été, entre Arcambal et Albas, la commune a demandé à la Communauté de Communes de procéder à une réfection de notre cale de manière à faciliter la mise à l’eau des bateaux.

Les travaux seront réalisés dans les tout prochains mois de telle sorte que ce plan incliné soit en service dès le 30 septembre, date du début de cette manifestation sportive qui s’étalera sur 8 jours.

Par ailleurs notre commune va bénéficier de l’installation d’un ponton destiné aux utilisateurs de canoës. Ce ponton, également financé par notre communauté de communes, sera installé le long de la cale. Il mesurera une dizaine de mètres et sera entre 10 et 20 centimètres au dessus de l’eau.


2- Maison du Pal.

Les planchers et les fenêtres viennent d’être installés tandis que les maçons s’attaquent aux abords extérieurs du bâtiment : l’escalier est sur le point d’être achevé de même que le petit muret protecteur destiné à assurer la sécurité des visiteurs.

Une présentation des panneaux d’exposition intérieurs a été faite : ceux de la première pièce seront centrés sur la présentation du castrum et de ses évolutions au fil de l’histoire. Les panneaux de la pièce supérieure donneront une vision plus large d’Albas, de son interaction avec la rivière, de la viticulture, de l’origine des noms de nos lieux dits. Dans chacune de ces deux pièces, un pupitre présentera quelques unes des grandes figures qui ont marqué l’histoire de notre village.


3- Chemin de la Croix de Girard.

La construction de nouvelles maisons dans le secteur de Bouyérou accroit la circulation automobile dans cette zone et ceci nous conduit, pour des raisons de sécurité, à mettre en sens unique –dans le sens de la montée- la route étroite dite de Margou. Les habitants de ce secteur devront emprunter le chemin qui part du « Siège du Loup Garou », passe au pied de la Croix de Girard pour déboucher sur la route de Sauzet (RD 37). Ce nouveau dispositif de circulation ne sera rendu obligatoire qu’après nivellement et pose d’un revêtement durable sur la chaussée. De manière à limiter, autant faire que se peut, l’impact visuel lié à la pose de cet enduit, celui-ci ne couvrira pas toute la largeur du chemin mais simplement une bande de 3,50 mètres permettant la circulation des véhicules tout en conservant un passage en terre d’1,50 mètre utilisable par les randonneurs.

Ce chantier s’attachera également à sécuriser la sortie de ce chemin sur la RD 37 en améliorant la visibilité des automobilistes à l’approche de ce croisement. Avec l’accord des propriétaires riverains, le talus situé aux abords du carrefour sera raboté de manière à accroître le champ de vision des conducteurs.

4- Organisation des bureaux de vote en vue des élections législatives.

Les élections législatives auront lieu le 11 juin pour le premier tour et le 18 juin pour le second tour.

L’organisation des équipes permettant la tenue du bureau de vote a été définie pour chacune de ces deux journées. Il est précisé que l’heure de fermeture du scrutin revient à 18h00 comme c’était le cas dans le passé.


5- Projet de Jardin Toscan porté par l’Association « Albas Patrimoine ».

La maquette de ce projet a été présentée aux conseillers municipaux. L’idée de créer en contrebas de la terrasse de la mairie un jardin ouvert au public rencontre un assentiment général. Les réactions sont plus contrastées s’agissant de l’organisation de l’espace ou des essences qui ont été prévues.

En conclusion de ce débat, les conseillers ont exprimé le souhait de rencontrer les dirigeants de l’association de manière à pouvoir échanger de manière approfondie sur les différents aspects de ce projet et faire part des interrogations ou réserves qui peuvent se manifester.


6- Aménagement d’un parking dans le secteur de la Combe de Lafon

Le terrain situé au sud de l’ancien garage Munoz a été acquis par la commune en 2015 dans le but de créer un espace de stationnement à proximité immédiate du centre du village qui manque de places de parking. Afin de nous aider à concevoir cet espace, il a été fait appel au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) du Lot, organisme public dont la mission est d’intervenir, gratuitement, au profit des particuliers et des collectivités publiques. Une architecte de ce CAUE est venue sur place, courant avril, examiner la parcelle et apprécier les contraintes inhérentes à ce terrain légèrement en pente. Elle doit nous livrer ses premières réflexions dans le courant de l’été, à la suite de quoi nous serons en mesure de définir notre projet, étape indispensable avant de passer à la phase du chiffrage.